Ile du Monde, partenaire de la MFPCA


logo_iledumonde_2


L’association Ile du Monde a été créée en 2012. Elle vise à la sauvegarde des cultures et du Patrimoine Culturel Immatériel (PCI) propres aux communautés étrangères issues de l’immigration, présentes en Ile de France. Le PCI a été défini à travers la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel l’UNESCO, comme regroupant les domaines suivants : les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, rituels et événements festifs, les connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers ou les connaissances et le savoir-faire nécessaires à l’artisanat traditionnel. L’équipe est multiculturelle et pluridisciplinaire. Elle comprend deux anthropologues, un sociologue, un chargé de médiation culturelle, un économiste, un chargé de communication, et une aide à l’administration. A cela s’ajoutent de nombreux bénévoles, et d’éventuels stagiaires.

L’association a une double vocation : scientifique et sociale.

75_304344800cb52d7Le premier consiste en un travail de documentation de pratiques culturelles traditionnelles, en partenariat avec le Ministère de la Culture et de la Communication. L’association Ile du Monde a, en effet, remporté un appel à projet afin de participer activement à la réalisation d’un inventaire sur les arts et les cultures issus du Patrimoine Culturel Immatériel par le biais de la conception de fiches ethnologiques et de vidéos documentaires. L’intérêt de cette démarche repose sur la rencontre des personnes détentrices d’une tradition et potentiellement vecteur de transmission de celle-ci. Le recensement de ces pratiques permet de participer à leur préservation, leur sauvegarde, à leur transmission et à leur reconnaissance.
Citons entre autres les études réalisées en 2015 sur l’art du griot mandingue, conteurs traditionnels africains, ou encore, en 2016, sur Le Vaisakhi des Sikhs à Bobigny, fête traditionnelle du Penjab, région située dans le Nord de l’Inde.

D’autre part, l’association a développé depuis 2015 ses Rencontres Cuisine Ile du Monde. Celles-ci consistent en la préparation et l’invitation d’un repas chez l’habitant dans le 18ème arrondissement de Paris. Ce repas est concocté par une personne issue d’une communauté culturelle présente dans le quartier. Ce cuisinier amateur incarne ainsi le rôle de porteur de culture, détenteur d’un savoir-faire culinaire traditionnel. Ces Rencontres Cuisine reposent sur la valorisation de ces savoir-faire et sur le partage de culture. A long-terme, ces activités peuvent se mouvoir en un véritable projet personnel d’insertion pour les cuisiniers amateurs qui en éprouvent le désir. Pour ce faire, Ile du Monde propose un accompagnement individualisé vers l’insertion et la réalisation de leur projet professionnel. Oumou, une sénégalaise, a de grandes affinités avec le domaine de la pâtisserie et propose actuellement ses services dans le cadre des Rencontres Cuisine. Accompagnée de l’association, celle-ci souhaiterait développer une véritable activité professionnelle qui repose sur l’alliance de la pâtisserie française et d’ingrédients ou de procédés sénégalais. L’une de ses idées consiste entre autres à travailler sur le motif de pâtisseries afin d’y représenter des motifs propres aux tissus sénégalais traditionnels, lesquels se sont vus évolués au fil du temps et de l’histoire, ayant subi différentes influences culturelles.

image
L’association, en se focalisant sur le Patrimoine Culturel Immatériel exclu toute forme de folklore. En effet, selon elle, le PCI se distingue par son caractère vivant et évolutif. Le bien culturel évolue ainsi au fil du temps et peut être nourri, enrichi et influencé par d’autres cultures et traditions.

A long-terme, Ile du Monde souhaiterait créer un centre de ressources de l’immatériel de l’immigration, le tout en poursuivant ses activités de recherches auprès du Ministère de la culture et de la communication et de l’UNESCO ainsi que ses projets d’insertion sociale et professionnelle. Au regard des Rencontres Cuisine, l’association envisage de diversifier les champs d’action de l’opération et de soutenir des projets professionnels qui découlent de diverses traditions (pas seulement culinaires). Pour ce faire, Ile du Monde souhaiterait ainsi valoriser d’autres métiers traditionnels comme les métiers de l’artisanat, du bien-être traditionnel, de la tradition orale ou encore de l’art du spectacle traditionnel.

Ainsi, à la vocation scientifique de l’association, s’ajoutent repas chez l’habitant, réceptions festives, ébauches d’activité de traiteurs,… qui sont autant de projets initiés avec enthousiasme par les créateurs Carlo et Pepe, membres fondateurs de l’association Ile du Monde.

fotoequipocortada
A noter, l’association Ile du Monde sera l’une des associations partenaires de l’événement organisé par Alimentation Générale et la MFPCA pendant le week-end de la prochaine Fête de la Gastronomie, du 23 au 25 septembre 2016, et dédié aux cuisines de l’immigration . Intitulée « Faîtes la Cuisine, pas la Guerre », cette manifestation réunira pour la première fois au Musée national de l’histoire de l’immigration, chefs cuisiniers professionnels et amateurs ainsi qu’une programmation culturelle festive et savoureuse.


Pour accéder au site internet de l’association Ile du Monde, cliquez ici

07 juin 2016
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *