Mission française du Patrimoine & des Cultures alimentaires





• QUI SOMMES NOUS ?
La Mission Française du Patrimoine et des Cultures Alimentaires (MFPCA) est l’organisme qui a porté le dossier de candidature de la France visant à faire inscrire par l’UNESCO « le repas gastronomique des Français » sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (PCI). La Mission – association régie par la loi de 1901, créé en février 2008 – est présidée par le professeur Jean-Robert Pitte, géographe et membre de l’Institut.
Les textes du dossier d’inscription désignent la Mission « organisme spécifique et fédérateur qui doit assurer en lien avec l’Etat la veille et le suivi des mesures de sauvegarde et garantir la mise en œuvre des mesures appropriées aux termes et à l’esprit de
la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. La Mission alertera l’Etat sur les risques éventuels d’utilisation dévoyée de l’inscription sur la liste de l’UNESCO, tels que l’instrumentalisation ou la labellisation mercantile ». Le Conseil d’Administration de la Mission est composé de personnalités qualifiées, d’historiens, de géographes, de représentants du monde de la restauration et du monde agricole ainsi que de spécialistes des questions patrimoniales et gastronomiques. La Mission Française du Patrimoine et des Cultures Alimentaires travaille en étroite collaboration avec l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (IEHCA-Université François Rabelais de Tours), qui est à l’origine de la démarche en faveur de la reconnaissance par l’UNESCO d’éléments de notre gastronomie.

L’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (l’IEHCA) est une agence de développement scientifique étroitement associée à l’université François-Rabelais de Tours. Elle a été créée en 2001 sous l’impulsion de la direction de l’enseignement supérieur du ministère de l’Education nationale…
Lire la suite…
Voir le site de l’IEHCA
• NOS OBJECTIFS
– Agir en faveur de la reconnaissance de la gastronomie en général et de la gastronomie française en particulier comme éléments importants du patrimoine et de la culture de l’humanité.
– Agir en faveur de la reconnaissance des patrimoines et des cultures alimentaires comme éléments impor -tant de la diversité et de la créativité
culturelles.
– Concourir à l’inscription par l’UNESCO de différents dossiers visant à promouvoir la diversité de la gastronomie française, entendue au sens de patrimoine alimentaire, sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité telle que définie par la Convention pour la sauvegarde du PCI.
• ORGANISATION: l’équipe de direction

Jean – Robert PITTE,
Géographe, Membre de l’Académie des sciences morales et politiques, Président de la Société de géographie, Délégué à l’information et l’orientation.

Pierre SANNER
Conseil d’administration